Bibliographie

PUBLICATIONS


 

TMS comprendre et agir - DT 49 - CARSAT SUD-EST - Edition 2008


Document de vulgarisation avec exemple d’une démarche théorique et recueil de dessin et dune bibliographie relative aux TMS


 

Guide pratique de prévention des TMS à destination des PME – ARACT POITOU CHARENTE – Septembre 2009 :


Document divisé en 2 parties :

- 12 questions relatives aux TMS

- 12 fiches outils reprenant des questionnaires servant au repérage de situations à risques et à l’analyse de situations de travail (plus adapté au travail en usine)

- Traite des TMS membres supérieurs et dos

      * Questionnaires nordique et Saltsa + modèle de tableaux de bords pour RH


 

Guide méthodologique RITHMS 2 (Recueil d’Informations sur les Troubles liés à l’Hyper-sollicitation des Membres Supérieurs) – CRAM Rhône Alpes – Septembre 2005


Document décrivant une méthode d’évaluation des TMS et d’analyse des postes :

- Entretien opérateur

- Observations et entretien sur poste de travail

- Recherche causes et solutions

     * Modèles de questionnaires et de grilles – ne traite que des TMS Membres supérieurs


 

Méthode de prévention des TMS du membre supérieur et outils simples – 83 TC 78 - INRS – 2000


Dossier de présentation de différentes méthodes :

- Check-list OSHA : outil de dépistage des situations de travail susceptible d’entrainer des TMS des membres supérieurs. Utilisable surtout en usine avec travaux répétitifs. Composé de 2 phases : le remplissage de la check-list puis l’entretien avec le médecin de prévention. En fonction des résultats on déclenche une étude ergonomique

- Questionnaire TMS – INRS – 1995 : 5 parties : Généralités / TMS (dos et cou inclus) / Stress / Facteurs psychosociaux / Vécu au travail à Intérêt réel mais peut être un peu long selon les objectifs définis au départ

- OREGE – INRS – 1999

     * Ne traite que des TMS Membres supérieurs

Description de l'image

Prévention des TMS : dépistage, démarche ergonomique, Outil de Repérage et d’Evaluation des GEstes (OREGE) – Document de référence – ED 4081 - INRS – 2006


Document explicatif de la méthode OREGE spécifique à l’analyse des situations de travail à risque de TMS des membres supérieurs. Le pré-requis est d’avoir des connaissances en ergonomie. Cette méthode permet d’évaluer uniquement les facteurs biomécaniques :

- Effort : évaluation faite à la base d’indices (ex : poids, type de prise…) et de la confrontation avec l’opérateur

- Positions extrêmes : Détermination des angles articulaires

- Répétitivité : évaluée sur cycle de travail (pas forcément représentatif dans la FPT)

     * Ne traite que des TMS Membres supérieurs, méthode plus adapté aux grandes entreprises


 

VIDAR : Une méthode-outil d’aide à la prévention des TMS pour les petites entreprises – TF169 – INRS – 2008


Document explicatif d’une méthode de prévention des TMS du rachis et des membres supérieurs basé sur l’auto-confrontation (enregistrement vidéo + confrontation).Les pré-requis sont des connaissances en ergonomie et engagement réciproque de l’opérateur et de l’observateur. Cette méthode est :

- Destiné aux entreprises de moins de 20 salariés

- Matériel nécessaire : caméra + ordinateur portable + logiciel

     * Approche ressemblant au logiciel MUSKA de l’ARACT Aquitaine et peut être moins « pratique » car pas de simulation de solutions possibles


 

Le questionnaire de type « nordique » - TF165 – INRS – 2007


Document expliquant un questionnaire standard de repérage des TMS à destination du médecin de prévention. Il est composé de questions fermées. Il consiste à définir le siège de douleurs ostéo-articulaires et d’évaluer leur intensité. Il a un intérêt comme outil de surveillance épidémiologique des TMS et permet d’orienter des examens cliniques au cours de la visite périodique

    * Questionnaire simple et rapide à remplir, bon outil pour le médecin. Ne permet pas d’attribuer les causes des TMS


 

Guide d’évaluation des risques / Méthode QEC – Commission de la Santé et de la Sécurité du Travail du Québec (CSST) – 2005


Document décrivant une méthode d’évaluation des TMS et d’analyse des postes sous forme de double questionnaire :

- Questionnaire observateur

- Questionnaire opérateur

- Résultat sous forme d’une évaluation des risques avec code couleur

     * Méthodologie très simple et proche terrain – Peut être répercuté auprès des ACMO sans trop de problème


 

L’ABC de l’utilisation d’un questionnaire sur la santé musculo-squelettique : de la planification à la diffusion des résultats – IRSST - 2001


Document décrivant la méthodologie d’utilisation du questionnaire de type « nordique » version française. On retiendra les points devant faire l’objet de réflexion avant toute démarche :

- Définition des objectifs et des agents devant participer à la démarche

- Prise en charge du questionnaire par agent en bonne relation avec direction et syndicat

- Exclusion de certains agents (contrat avec durée de travail inférieure à 15 heures, nouveaux arrivés…)

- Construction du questionnaire adapté au contexte

- Conditions de réussite du remplissage des questionnaires

- Création des fichiers de traitement des données recueillies

- Analyse des données obtenues

- Fiche d’aide à la planification de la démarche

     * Document réutilisable et à synthétiser dans le cadre d’une formation des acteurs concernés par le projet + possibilité de « découper » les questions par zones corporelles (membres supérieurs – membres inférieurs – dos) – Ne traite pas des causes des douleurs

 


Méthode d’Analyse et d’Evaluation des Conditions de Travail sur les chantiers du BTP (MAECT) – OPPBTP – 1992


Document en 2 parties l’une traitant de la méthodologie d’analyse des conditions de travail sur chantier du BTP et une avec le recueil de l’ensemble des outils disponibles pour réaliser cette analyse. Les facteurs analysés avec cette méthode regroupent l’organisation générale du chantier, son environnement, les activités physiques et les activités mentales

 

Parmi les outils réutilisables pour le projet, 4 grilles relatives aux activités physiques sont intéressantes à savoir :

- Le port de charges

- Les efforts physiques

- Les postures de travail

- Les déplacements hors zone d’activités

Ces outils sont intéressants car le BTP a des problématiques similaires aux collectivités avec notamment les contraintes de ne pas être sur du travail posté. Par exemple, la grille traitant des postures est axée sur 5 postures contraignantes et les intervalles de temps pris lors de l’analyse sont de 1 mn soit un temps plus en adéquation avec les chantiers de collectivités

 

D’autres outils peuvent permettre d’affiner l’analyse notamment parmi les grilles relatives aux facteurs environnementaux : bruit, éclairage, ambiance thermique, encombrement de la zone d’activités ou encore la salubrité de la zone de travail qui à tout moment peuvent avoir une incidence en terme de TMS

      * Document réutilisable pour l’analyse des problèmes de TMS sur des chantiers de courtes durées mais pas forcément exhaustif. L’atout principal est la simplicité de l’outil.

      Manque de précisions pour certaines postures pouvant entrainer TMS membres supérieurs

 

Kit de dépistage du risque TMS – ARACT PICARDIE – Rubrique outils-thèque

Cet outil entièrement téléchargeable sur le site www.cestp.aract.fr comporte notamment un questionnaire complet à destination des agents. Il est composé de 3 parties que sont les renseignements généraux sur l’agent et les douleurs ressenties (base = questionnaire nordique), le stress et le travail. Il faut compter entre 25 et 30 mn pour le remplir correctement. L’avantage est que des tableaux EXCEL permettant le traitement automatique de 263 questionnaires sont également téléchargeables sur le site de l’ARACT.

 

Un outil de dépistage est également disponible pour l’observation du poste de travail mais celui-ci est moins adapté que celui de l’OPPBTP

      * Document totalement réutilisable pour l’analyse des problèmes de TMS et plus complet que le simple questionnaire nordique


 

Publication R704 – Analyse des activités de manutention de journaliers d’une grande municipalité québécoise – IRSST QUEBEC – Aout 2011


Etude intéressante permettant de mettre en avant le caractère changeant des manutentions pouvant être réalisées en collectivité. Elle propose l’utilisation d’une grille simplifiée à l’attention des chefs de service non ergonome.

Des notions importantes figurent dans cette publication à savoir :

- La différenciation des manutentions en 4 catégories (classique, médié à travail au pic, charge en appui à Rouler ou pousser des charges et charge suspendue à Diriger des charges)

- La notion d’équilibre lors des manutentions et son implication dans les gestuelles utilisées par les agents

 

Enfin, la publication dévoile en annexe des fiches de synthèse relatives à des activités classiques de collectivités telles que des déménagements, des chargements de barrières, de l’épandage d’asphalte…

      * Document intéressant du fait des exemples d’analyse et de son éloignement avec les publications classiques traitant de travail posté

 

 

Publication R690 – Programme de formation participative en manutention manuelle – IRSST Québec – 2011


Publication abordant de nombreuses notions théoriques incontournables dans la mise en œuvre d’action de formations liées aux manutentions. Le modèle de grille de la publication R740 est annexé au document. La partie relative à la description des grands principes de manutention manuelle est particulièrement intéressante. En outre, des tableaux récapitulatifs comme celui parlant des repères pour orienter les manutentions peut servir de base pour établir un modèle de grille d’analyse de situations de travail

     * Document de référence pour remettre à jour ces connaissances des principes de base de manutention manuelle et compléter le module relatif au lever – porter du référentiel PRAP

 


SITES INTERNET DE REFERENCE

 

www.inrs.fr

www.travailler-mieux.gouv.fr

www.anact.fr

www.cestp.aract.fr/e-learning/

www.irsst.qc.ca 

www.csst.qc.ca