Repérer les services à risque

Description de l'image

Objectif : Repérer les services à problème sans initier d’études sur le terrain mais en utilisant les données connues par la direction de la collectivité

 

Pour cela, le groupe de travail vous propose une grille de repérage sous format EXCEL.  Elle a pour objectif d’être simple d’utilisation et de permettre de réaliser, un pré-diagnostic sur l’état actuel des services par rapport à cette problématique. Le but est de donner une représentation concrète et chiffrée du risque et de pouvoir orienter les acteurs de la prévention vers les services mis en évidence par la grille. Nous passons donc ici de la prise de conscience du problème initiée lors de la 1ère étape à sa matérialisation chiffrée.

 

Cet outil d'aide au repérage du risque TMS est centré sur 5 séries d'indicateurs. L'objectif étant d'utiliser ces derniers comme tableau de bord dans la collectivité et d'établir des comparatifs entre services. Une fois remplie, elle permettra de mettre à l’ordre du jour, par exemple d’un CHSCT, la stratégie à mettre en œuvre pour combattre ce risque.

 

Les 5 parties à renseigner concernent :

 

- La démographie de la collectivité

- Les données statistiques relatives à la santé au travail

- Les données relatives au climat social dans la collectivité

- Le bilan des actions menées en lien avec le risque TMS

- La présence ou l'absence de métiers considérés par le groupe de travail comme "à risque »

Les grilles de repérage sont téléchargeables ici :

  

- Présentation des grilles de repérage

- Grille de repérage V3

- Grille de repérage Mairie 1

- Grille de repérage Mairie 2

- Grille de repérage Mairie 3

 

 

     Conseils généraux de remplissage :

 

- Les cases blanches sont à renseigner

- Les cases orangées se remplissent automatiquement une fois les cases blanches renseignées

- Lorsque les cases à renseigner sont des réponses positives ou négatives, il faut indiquer le chiffre 1 pour le positif et 0 pour le négatif

- Pour la feuille "métiers" il convient de renseigner le nombre d'agent pour chaque métier

- Le classement de chaque partie est réalisé automatiquement de même que le classement final. Des indicateurs colorés permettent de tout de suite voir quels sont les services où le risque TMS est le plus élevé

- Ajout ou suppression de colonnes : Afin de garder la grille automatisée, il convient de ne jamais supprimer les colonnes des services 1 et 12. Si vous ajoutez des services vous pouvez insérer des colonnes entre les services 2 et 11 puis étendre les formules

 

     Conseils particuliers de remplissage :

 

          1)     Démographie :

 

Il s'agit de renseigner les effectifs d'hommes et de femmes présents dans la collectivité par tranches d'âges. Ce renseignement peut être réalisé pour l'ensemble de la collectivité puis pour chaque service.

 

L'intérêt est que le risque TMS augmente sensiblement avec l'âge. Par conséquent, une prise en compte de ce critère dans la mise en place d'une politique de GPEEC représente une mesure de prévention à part entière

 

          2)     Données statistiques :

 

Il s'agit ici de renseigner les principaux indicateurs d'absentéisme en lien avec le risque TMS et de comparer ces derniers entre service. Il suffit pour cela de renseigner les effectifs de chaque service et les nombres d'évènements par catégorie (nombre de TMS, nombre de restriction d'aptitude...). La grille ramène ces indicateurs en % de l'effectif de chaque service afin de comparer au mieux ces derniers. Enfin, des données issues de bases de données nationales (BND de la caisse des dépôts et statistiques de l'assureur SOFCAP) permettent de comparer les chiffres de la collectivité à la moyenne nationale

 

Un classement entre les services est réalisé en additionnant les classements par type d'indicateurs absentéisme, accidents de service, maladie professionnelle et restriction d'aptitude

 

          3)     Climat social :

 

Le classement entre service est établi en additionnant les classements des parties questions générales en nombre de réponses positives (une réponse positive équivaut à 1 point), du nombre de visites médicales réalisées à la demande des agents (en % de l'effectif du service) et du nombre de demandes de changement de service (en % de l'effectif du service).

 

Le calcul des % est réalisé automatiquement

 

          4)     Actions menées :

 

Le classement entre service est établi en additionnant les classements relatifs aux % d'agents formés à la problématique TMS, au % d'aménagement de postes réalisés sur chaque service et sur des questions relatives à l'organisation du service (classement en fonction du nombre de réponses positives)

 

          5)     Métiers :

 

Pour cette étape, le groupe de travail TMS & CO a établi un indice de risque TMS fonction des contraintes biomécaniques et psychosociales connues pour chaque type de métier rencontré dans la fonction publique territoriale (ces facteurs sont définis plus précisément en commentaire dans chaque case métier). Le groupe de travail a défini ainsi 3 indices colorés (rouge, orange et vert) permettant de mettre en évidence un risque plus ou moins élevé.

 

Le remplissage de cette étape se fait en renseignant le nombre d'agents exerçant chaque métier dans la collectivité.

 

Le classement entre service est réalisé en comparant les % d'agent ayant un métier "rouge", "orange" et "vert". Le calcul de ce classement est établi en additionnant les % de chaque catégorie (vert, orange et rouge). Le % de métiers "rouge" est multiplié par 5, les "orange" par 3 et les "verts" par 1

 

          6)     Classement général :

 

Le classement est établi en additionnant le classement de chaque partie de la grille de repérage. Les services mis en évidence seront donc ceux pour lesquels des analyses de situations de travail devraient être engagées. Le calcul de ce classement est établi de manière automatique.